Dans une démarche écologique tendant vers le zéro déchet, acheter en vrac fait partie de ces nouvelles habitudes qui font de plus en plus d’adeptes. Exit les emballages à usage unique. On fait désormais ses courses équipé de ses propres contenants. Bien plus qu’une simple tendance, ce mode de consommation présente de nombreux avantages.

Acheter en vrac diminue de manière drastique nos déchets

Dans les épiceries, les magasins bio ou même dans les rayons de supermarché, il est désormais possible d’acheter en vrac. Aliments, produits de nettoyage et d’entretien ou encore d’hygiène… Tout est désormais disponible en libre service pour un achat au poids ou au volume. Ce mode de consommation est de plus en plus plébiscité. Ce changement contribue à réduire les déchets de manière significative. En effet, les produits proposés en vrac sont exempts d’emballages superflus et autres contenants à usage unique, souvent à visée purement marketing. Il suffit au consommateur de venir faire ses courses muni de ses propres bocaux en verre, de filets pour fruits et légumes, de sacs réutilisables ou de bidons.

Acheter en vrac permet de lutter contre les déchets

Optez pour l’achat en vrac et produisez moins de déchets.

Acheter en vrac diminuera votre empreinte carbone

Opter pour l’achat en vrac, c’est réduire son impact environnemental. Ce nouveau mode de vie a un effet positif sur les émissions de CO2 à différents niveaux. Du côté du consommateur en particulier, limiter au maximum les emballages superflus contribuera à réduire l’énergie consacrée au traitement des déchets ménagers. Acheter ses produits alimentaires en vrac, c’est aussi contribuer, à son échelle, à réduire la production de toute forme d’emballage, tout en donnant leurs chances aux produits locaux. En un sens, cela permet de diminuer les coûts carbone liés à la fabrication du plastique ou du carton d’emballage, ainsi qu’au transport des produits.

Une démarche pour éviter le gâchis alimentaire

Acheter en vrac, c’est se procurer essentiellement ce dont on a besoin, dans les proportions souhaitées. Comme vous n’achèterez que la quantité exacte dont vous aurez besoin, il n’y aura donc peu de risque que des boîtes à moitié entamées soient oubliées au fond du placard ou au réfrigérateur. Le vrac, c’est aussi la possibilité d’acheter des aliments et autres produits en petite quantité. Cela est particulièrement utile pour un ingrédient spécifique à une recette et que l’on ne réutilisera pas, ou encore si l’on souhaite goûter à un nouveau produit que l’on n’est pas encore sûr d’apprécier. Acheter en vrac contribuera donc à réduire, voire éviter, le gaspillage alimentaire.

Un mode de vie économique au quotidien

Si l’achat en vrac est une attitude écoresponsable qui permet de sauver la planète, c’est aussi un bon moyen de sauver son porte-monnaie au quotidien. Il faut savoir que le packaging représente en moyenne entre 15 % et 20 % du prix de vente total d’un produit. Cela peut aller jusqu’à 100 % en fonction des produits. Débarrassés de toute forme d’emballage, qui finit d’ailleurs le plus souvent à la poubelle, les produits vendus en vrac reviennent donc moins chers. L’option en vrac fait aussi faire de substantielles économies dans la mesure où le consommateur n’achètera que la quantité qui lui sera nécessaire, au poids ou à la coupe. Si le coût peut parfois sembler élevé, c’est que les épiceries privilégient la qualité et la proximité. Dans l’absolu, le consommateur sort toujours gagnant.

BOITAVRAC, un nouvel acteur dans le marché du vrac

Vous connaissez la boitavrac ? c’est le nouvel outil du vrac qui va vous aider à vous mettre à faire vos courses en vrac.
Suivez ce lien: www.boitavrac.com

Boitavrac, l'outil du vrac par My eco design